La vilaine maison

La rénovation de notre maison toute moche ou comment donner une âme à ce qui est désormais LA maison (et autres aventures désopilantes)

26 avril 2006

Je lambrisse, nous lambrissons, vous lambrissez

Nous découvrîmes aussi avec une certaine consternation que l’ancien propriétaire de la vilaine maison aimait passionnément le lambris, aussi en cloua-t-il dans toutes les pièces ou presque. Ainsi, les chambres, la laverie, les toilettes du bas, la totalité des murs des dépendances en sont recouverts du sol au plafond. Tous ces lambris mis bout à bout couvriraient sans peine la distance Paris-Marseille. Par bonheur le séjour fut complètement épargné par la fièvre « lambriesque ». Je n’ai rien contre le lambris mais en la matière... [Lire la suite]
Posté par mariec62 à 12:14 - - Commentaires [1] - Permalien [#]

23 avril 2006

Urgences sanitaires

Dès notre emménagement, en septembre 2005, et avant d’entreprendre les gros travaux extérieurs prévus pour le printemps, il a fallu faire face à quelques urgences notamment dans le domaine sanitaire. La vilaine maison a l’avantage d’être dotée de deux wawas. Encore une qualité. Les toilettes du haut fuyaient. Par bonheur. Car sans cette fuite nous aurions repoussé à plus tard la restauration de ce coin infâme. La cuvette d’un parme/lilas des plus insolites était maculée de calcaire (je passe les détails et ne mettrai... [Lire la suite]
Posté par mariec62 à 21:07 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
20 avril 2006

Alors... pourquoi la vilaine maison et pas une autre ?

Et oui. Pourquoi avoir jeté notre dévolu sur cette maison qui à première vue n'a rien de vraiment sexy ? Parce que la vilaine maison, ce n'est pas que les deux "verrues" qui l'enlaidissent, elle recèle, quand on veut bien pousser plus avant les investigations des trésors cachés. La vilaine maison, c'est aussi : Coté bucolique : Un jardin juste assez grand pour que la puce puisse y gambader joyeusement (et que nous puissions glander en toute quiétude), mais juste assez petit pour nous éviter des heures et des heures... [Lire la suite]
Posté par mariec62 à 22:32 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
20 avril 2006

Le plus beau maintenant : l'arrière

Si la façade nous avait déjà étonnés, l'arrière nous a carrement laissés sans voix... Lors de la première visite, nous avons eu de bonnes surprises en visitant l'intérieur (nous ne sommes quand même pas ballots au point d'acheter une maison qui n'a que des défauts, je vous parlerai des raisons qui ont porté notre choix sur cette maison dans un prochain message). A un moment de la visite il a bien fallu voir l'arrière. Et là. Et là.... stupeur, horreur, enfer et damnation, comment était-ce possible ? Comment peut-on faire cela ?... [Lire la suite]
Posté par mariec62 à 14:49 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
20 avril 2006

La vilaine maison est-elle objectivement moche ?

... ou sa laideur n'est-elle qu'une vue de mon esprit enclin à voir le côté négatif des choses ? Non, non, la maison est vraiment laide et je vous le prouve : J'avais raison non ? En fait il s'agissait d'une maison tout à fait banale, très typique de l'habitat du Nord de la France. Un ancien propriétaire (qui sans doute devait s'emmerder à cent sous de l'heure ou qui fut peut-être l'heureux gagnant de plusieurs palettes de plaques de parement lors d'un concours organisé par un magasin d'articles de bricolage ?), un... [Lire la suite]
Posté par mariec62 à 14:12 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
20 avril 2006

Présentation...

J'ouvre ce blog la veille de mes 38 ans. En général, les jours d'anniversaire sont propices aux grandes résolutions (arrêter de fumer, perdre 5 kg, trouver du temps pour faire ce que l'on aime, arrêter de se pourrir la vie avec des broutilles...), ces décisions je les ai prises cent fois, cent fois, j'ai échoué. La seule résolution à laquelle je vais essayer de me tenir est d'alimenter régulièrement ce blog, pour le reste, on verra. Le titre de ce blog est aussi celui d'une chanson de William Sheller. Je ne pouvais pas trouver... [Lire la suite]
Posté par mariec62 à 13:33 - - Commentaires [4] - Permalien [#]