La vilaine maison

La rénovation de notre maison toute moche ou comment donner une âme à ce qui est désormais LA maison (et autres aventures désopilantes)

21 mai 2009

Les Ingalls et la grosse drache* (histoire d'eau)

C'est dimanche matin. Carrie barbote joyeusement dans son baquet, tentant d'en transvaser le contenu sur le sol de la salle de bain. Caroline tente de remettre un peu d'ordre à ses cheveux (un peu plus de noir sur ses yeux...**). Monsieur s'adonne pendant ce temps à de saines activités (il a enfourché son VTT et sillonne la campagne environnante).

Le chant mélodieux de Carrie (ah ça, c'est pas demain qu'elle fera la Nouvelle Star...) couvre un léger bruit rappelant vaguement la chasse d'eau qui fuit. Caroline le perçoit faiblement mais l'écarte bêtement de son champ de conscience, préférant s'occuper de ses ongles de pieds.

Enfin, après les nombreuses supplications et implorations de sa mère, Carrie sort de l'eau. Drapée de sa serviette et de sa dignité, armée d'une brosse en guise de micro, elle s'apprête à rejoindre sa chambre pour faire sa Yaël Naïm devant le miroir.

C'est alors que son cri retentit «Han, Mamaaaaaaan, y a plein d'eau dans le couloir». Nous sommes au premier étage, Caroline comprend vite que l'eau qui dégouline de l'ampoule du couloir comme d'un robinet ouvert ne peut provenir que du grenier. Sa lucidité lui revenant à toute berzingue, elle a déjà compris que toute cette flotte provient...

du ballon d'eau chaude !!!!!!!!!!!!

«Ohhhhh Seigneur, Oh bonté divine» se lamente-t-elle (note du traducteur : «oh put**n, c'est quoi c'bordel ??????????????».

Il lui faut absolument atteindre le compteur électrique et pour cela, passer sous l'ampoule, toujours allumée, qui ruisselle. N'écoutant que son courage, elle renvoie Carrie dans la salle de bain, épargnée par l'inondation, et descend l'escalier entre les gouttes chargées au 220.

Enfin ça y est, l'électricité est coupée. Reste l'eau. Caroline, peu au fait de ces basses considérations, se demande pendant quelques instants où peut bien se trouver le compteur magique qui mettra fin au déluge. Elle tente la cave, plongée dans le noir, et atteint enfin son but.

Plus d'eau, plus d'électricité. Bon dimanche à Walnut Grove.

Carrie, quant à elle, excitée par l'aventure, n'en finit plus de constater les dommages : «Mamaaaaaaan, y a plein d'eau sur les murs de ta chambre», «Han, y en a plein l'escalier !», et enfin : «Ah ça y est Maman, y a plus d'eau qui vient de l'ampoule».

eau1         eau2

Caroline s'arme de seaux et de serpillières pour ramasser les litres d'eaux qui se sont infiltrés partout (Esponge, Jacquouille, esponge...). L'eau provenant du grenier s'est échappé par les murs de sa chambre et par l'ampoule du couloir du haut. L'ampoule étant pile poil située au dessus de la rampe d'escalier, l'eau a aussi noyé toutes les marches et le couloir du bas.

Enfin, ça y est, l'eau a fini de couler et Caroline a fini d'ésponger. Pour le reste on verra demain. A chaque jour suffit sa peine. Tant va la cruche à l'eau qu'à la fin elle se casse. Merdalafin !

C'est ce moment que choisit Monsieur pour revenir de sa promenade bucolique. Et quand il lance : «T'as vu, c'est humide dans le couloir», elle croit bien qu'elle va l'occire.

Bilan à J+10 :

La chambre, déjà fort laide est devenue immonde. Le couloir du haut s'en tire avec des tâches sur le papier peint (celui avec des chats) et le couloir du bas avec quelques lattes de stratifié amochées.

Nous avons un ballon d'eau chaude tout beau, tout neuf. L'électricité ne semble curieusement pas avoir souffert du désastre puisqu'elle n'a jamais cessé de fonctionner. Pour les plafonds, il faut attendre plusieurs semaines et surveiller l'apparition d'éventuelles fissures, moisissures ou poches d'eau.

Ce type de dégâts est évidemment couvert par l'assurance qui nous a attribué une somme correspondant au coût de la réparation des pièces endommagées, soit une chambre et les couloirs du haut et du bas. Bref, tout ce que nous avions prévu de refaire bientôt...

* Mais si, rappelez-vous, c'était dans «Bienvenue chez les chtis». Drache = averse
** celui ou celle qui trouve la référence gagne toute mon estime

eau3

eau4

Posté par mariec62 à 13:58 - La Maison, le jardin - Commentaires [18] - Permalien [#]

Commentaires

    ho ma pauvre....!!!!!

    mais pourquoi aussi avoir eu l'idée de mettre un cumulus dans le grenier?
    ah...!? parce que la SDB est à l'étage....
    et si tu mettais la SDB au rez-de-chaussée et le cumulo-nimbus aussi?

    Posté par majorsabine, 21 mai 2009 à 14:39
  • ** il s'agit de Dalida "il venait d'avoir 18 ans"
    et il s'agit d'OR dans les cheveux et non pas d'ORDRE.

    Posté par Choulacouette, 21 mai 2009 à 14:58
  • Nan pas sur les chats !!!!!
    Bon finalement, plus de peur que de mal puisque ça touche des pièces que vous n'avez pas encore refaites mais c'est vraiment le genre de choses dont on se passerait volontiers et espérons qu'aucun dégât annexe ne va se pointer.
    T'as réagi comme une vraie pionnière du Far west, bravo Caroline !

    Posté par heidi, 21 mai 2009 à 18:45
  • han ! la panique !! et évidemment ce genre de truc arrive toujours quand ces messieurs sont absents, tu as remarqué ?
    Bon finalement vous vous en sortez bien.

    Pour la ref. chanson, je crois que Choulacouette a trouvé !

    Posté par gribouille95, 21 mai 2009 à 19:34
  • Happy end

    Oui c'est sûr, je suis d'accord, c'est dalida...
    Quand tu parlais d'une histoire d'eau je ne m'attendais pas à ça... Heureusement comme dans la petite maison, tout est bien qui finit bien. Même si je ne souhaite cela à personne, le côté "l'assurance finance les travaux" me plait bien. Il nous faudrait la même chose pour notre toit!

    Posté par mlle ange, 21 mai 2009 à 20:28
  • chanson écrite par pascal sevran et interprétée par dalida bien sûr!bon courage pour la suite!

    Posté par isa, 21 mai 2009 à 21:29
  • oh! pinaiz'...

    allez bon courage !!

    Posté par mamzelle Orèle, 22 mai 2009 à 11:00
  • ça doit être pour ça que son concepteur....

    lui a donné le nom de cumulus
    cumulus comme le nuage
    et le principe du nuage, c'est quoi?
    de pleuvoir bien sûr!
    c'était donc dans la logique des choses qu'il fasse pluie-pluie

    Posté par majorsabine, 22 mai 2009 à 13:15
  • violence+vol

    LYNCHAGE + PLAGIAT :
    Ceci est une tentative de gros scandale public parce que ça calme pas mal les gros connards en attendant de trouver enfin un avocat qui réglera ce problème de non respect de mes droits les plus élémentaires et je le conseille à chacun qui peut avoir des ennuis avec ce gros connard de sarkozy ou sa clique de clowns de flics minables : je suis donc en train de régler un petit problème du genre détail avec cette grosse tache de si peu président de la république Française, en lui envoyant un avocat pour mises sous surveillance illégales, lynchage numérique inspiré de bonnes vieilles méthodes qui ne déplairaient pas au ku klux klan, lynchage qui n'a mobilisé personne sur le web ou dans la presse et plagiat vulgaire et ridicule qui passe à la télé, de mes petits textes web.

    Quant a sarkozy, s'il n'aime pas le web, et s'il n'aime pas la rue qui sait, la preuve, très bien se défendre, qu'il la quitte !

    Posté par nina, 24 mai 2009 à 00:25
  • Euh Nina... tu as du te gourrer de site.
    Si tu as envie d'ouvrir une tribune politique, libre à toi. Mais évite de polluer les bogs des autres.

    Posté par mariec62, 24 mai 2009 à 09:33
  • bon courage...

    pour avoir vécu mésaventure semblable il y a peu (et oui, nous aussi le ballon d'eau chaude est au grenier...), toutes mes condoléances et bon courage...

    Posté par schmoutz, 24 mai 2009 à 09:51
  • Alors là chapeau bas, je préfère pas imaginer la réaction que ma douce aurait eu dans ce cas ! Ça doit être sympa de monter un cumulus au grenier, remarque de le descendre aussi ...

    Posté par J, 25 mai 2009 à 09:25
  • Ben voilà... Je pars faire une malheureuse rando au pays basque et il t'arrive des choses pas possibles. C'est décidé, je ne pars plus !

    Posté par C. comme ça, 26 mai 2009 à 08:19
  • Ma pauvre!

    J'admire ta présence d'esprit au moment de la catastrophe.Bon courage pour la suite.

    Posté par joséphine, 26 mai 2009 à 09:24
  • Ahh que je te plains ! J'ai eu ce genre de drache il y a 2 ans, l'assurance a assuré le remise à neuf de la chambre de Clochette par une entreprise. comme nous devions la refaire 2 mois plus tard, bah ça nous a moins fatigués !! En revanche, si tu fais ça surveille beaucoup ! Chez nous, la tapisserie à raccords, elle était posée sans raccords, ils ont dû recommence...

    sinon dalida, on a tous trouvé

    Posté par Soeur Anne, 26 mai 2009 à 11:48
  • coucou la vilaine maison

    bonjour, j'ai un peu honte de moi mais j'étais morte de rire en lisant cette nouvelle mésaventure et surtout t'imaginant esponger un dimanche matin trés digne car même en peignoir mais les ongles de pieds fraichement peints bonne continuation et à bientôt

    Posté par sandraline, 02 juin 2009 à 03:43
  • oh zut

    va falloir retravailler dans la maison
    pour la note du dessus, je ne sais quoi te dire, câlin général ...

    Posté par Khey, 10 juin 2009 à 13:04
  • Haha ! Tu me fais bien rire avec les histoires que tu publies En tout cas, les fuites d’eau je connais ça... Pour y remédier, je te conseille de faire confiance aux professionnels. C’est un investissement coûteux, mais tu seras tranquille pour longtemps si le travail est bien fait.

    Posté par Jess, 03 juillet 2015 à 17:24

Poster un commentaire